De New-York à Bamako et Bruxelles…

Il y avait eu New-York et Boston, le métro de Londres et un train de banlieue à Madrid. Il y a eu Yola et Bamako, Ouagadougou et Grand Bassam. Il y a eu Tunis. Il y a eu Ankara et Istanbul, Paris et maintenant Bruxelles… Partout la haine aveugle, la folie sanguinaire. Et partout le sang et la mort, la souffrance et les larmes. Blessures à jamais ouvertes, vies brisées pour toujours. Pour elles, rester dignes. Rester debout. Pour elles, une réponse : la Fraternité. Et ne jamais oublier…

Ce contenu a été publié dans Billets. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à De New-York à Bamako et Bruxelles…

  1. SIX Charles dit :

    Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *