Le fils de Miriam/Marie…

Grand lecteur de la Bible, Erri de Luca ne cesse de méditer l’Ecriture. Incroyant, il écrit des textes qui nous invitent à voir autrement ce qu’elles nous racontent. En ce jour de Noël, voici un extrait du chapitre « Nativité » du petit livre qu’il a publié en  2013 aux éditions du Mercure de France, « Les Saintes du scandale ». Un pur bonheur de lecture !

« La fête célèbre l’enfant, son expulsion des entrailles, l’irruption de la première bouffée d’air à l’intérieur de ses poumons de poisson dans le bassin maternel. Mais la plus grande fête est celle de Miriam/Marie qui pousse et contracte son ventre dans la nuit d’hiver de Beth Lèhem, Bethléem, maison de pain. Son fils devait être pondu là, loin de la Galilée, de Nazareth, son domicile.

La fête est celle de Miriam/Marie, mère de voyage. Beth Lèhem, Bethléem se trouve en Judée, sud d’Israël. Iosèf/Joseph est né là, puis il est allé vivre au nord, en Galilée, qui était une Lombardie, sous le Liban, la Suisse de l’époque. Iosèf était un ouvrier du Sud qui avait émigré pour trouver du travail dans le Nord. Il n’a pas du regretter de partir pour le recensement, voulu par les Romains, qui obligeait à se faire enregistrer dans son lieu de naissance. Ce fils de Miriam/Marie devait naître là, à Beth Lèhem.

Ieshu/Jésus est un Méridional par naissance, et aussi par goût. Il s’entendait bien avec les pêcheurs, il reconnaissait le poisson frais, il inaugurait des pêches miraculeuses. Beth Lèhem, maison de pain : le pain pour manger avec les poissons, c’est une histoire du Sud. »

Très belle fête de Noël ! Que la fin de l’année soit pour vous joyeuse et porteuse d’Espérance… Et rendez-vous le 2 janvier 2017 pour la nouvelle année !

Ce contenu a été publié dans Billets, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *