Loi en CDD, objectif zéro chômeurs de longue durée…

Il n’y a pas que de mauvaises nouvelles ! Même en politique… Pour preuve : le vote, la semaine dernière par le Sénat, après celui unanime de l’Assemblée Nationale, de la proposition de loi « Territoires zéro chômeurs de longue durée ». Un dispositif qui, par sa conception, est aux antipodes du « plan d’urgence » révélé par François Hollande ce 18 janvier. Une loi qui constitue une bonne nouvelle pour plusieurs raisons.

La première, tient au projet qui permettra de redonner un emploi donnant lieu à un contrat à durée indéterminée à des personnes sorties depuis longtemps du monde du travail et précarisées, en échange d’une rémunération au SMIC. Les travaux qui leur seront confiés sont des travaux d’intérêt général : services à la collectivité ou aux personnes qui correspondent à de réels besoins (accompagnement de personnes handicapées, garderies, recyclage, aménagement, travaux d’entretien pour les communes, etc.). Des travaux qui n’entrent pas en concurrence avec des emplois existants ou des entreprises locales. Pour cela, la loi prévoit de réorienter les fonds destinés à l’indemnisation des chômeurs vers des structures locales mises en place sous l’égide de comités de pilotage impliquant élus locaux, associations et acteurs économiques locaux. *

Le coût global du chômage de longue durée pour la collectivité nationale correspond à un chèque annuel de 33 milliards d’Euros ! Une somme qui se répartit entre indemnisation, accompagnement, mais aussi manque à gagner en impôts et cotisations sociales, ou encore en coûts induits en raison des conséquences sociales (logement, santé, protection de l’enfance…). Une somme qui, à l’évidence, serait mieux employée à remettre au travail ceux qui en sont privés.

Mais au-delà du dispositif lui même, ce vote nous apporte d’autres bonnes nouvelles. D’abord, le fait que pour traiter un sujet aussi lourd que le chômage de longue durée, nos parlementaires aient pour une fois remisé leurs clivages et leurs schémas préétablis pour se mettre à l’écoute d’associations qui prennent ce problème à bras le corps, sont en contact permanent avec les chômeurs concernés, ont une vision du « terrain » parfois oubliée par nos institutions. En l’espèce, il s’agit d’ATD Quart-Monde à l’initiative du projet, d’Emmaüs, et du Pacte Civique qui ont reçu le soutien de la Fondation de France.

Ensuite et surtout, le fait que notre république ait accepté le principe de l’expérimentation puisqu’il est prévu que les résultats de cette loi seront examinés, après un délai de cinq ans, pour en mesurer l’impact. Pas seulement sur le plan financier ou quant au retour au travail de ces chômeurs de longue durée, mais aussi quant aux autres effets que cela pourra avoir dans la vie locale. Cela implique une loi votée pour une durée déterminée, une loi en CDD en quelque sorte !

Enfin, autre principe républicain quelque peu écorné : une loi qui n’est pas la même pour tous, car cette expérimentation est prévue sur quelques territoires seulement. De ses résultats dépendra l’extension du dispositif à l’ensemble du territoire national. Quatre territoires disposent déjà de comités de pilotage qui engagent dès à présent l’action sur des projets précis (certains cantons en Ille et Vilaine, dans les Deux-Sèvres, dans la Nièvre et en Meurthe et Moselle). Cinq autres sont prévus (dans le Nord, en Côte d’Or, dans le Rhône, en Gironde et dans les Bouches du Rhône).

Quand les politiques acceptent de faire un pas de côté, abandonnent leurs postures pour se mettre à l’écoute de la société civile, quand la créativité vient au secours de grandes causes qui dépassent tous les clivages, quand elle suscite des innovations qui se situent à l’opposé de dispositifs coûteux lancés à grand renfort de communication (et à l’efficacité douteuse, sauf sur le terrain statistique…), quand des élus s’engagent en donnant la priorité à l’intérêt général sur leurs propres intérêts politiques locaux, alors des solutions sont possibles. Alors, la politique peut aussi nous donner de bonnes nouvelles !

* Pour retrouver le détail du dispositif, on se rendra utilement sur le site d’ATD Quart-Monde : https://www.atd-quartmonde.fr/wp-content/uploads/2015/10/DP-ZeroChomeurV4.pdf

Ce contenu a été publié dans Billets, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Loi en CDD, objectif zéro chômeurs de longue durée…

  1. Jean-Louis Schuk dit :

    Salutations nous vous félicitons pour la qualité de votre point de vue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *